Réseau oiseaux blessés

Vous trouvez un oiseau en détresse : que faire ?

JPEG - 1.5 Mo
cliché de Stéphane Cohendoz

Capturez-le avec prudence. Ne le montrez pas, ne l’exhibez pas. Ce stress supplémentaire risque d’aggraver sont état.

Vous êtes responsable de l’oiseau. Ne lui donnez pas à manger ni à boire car vous risquez d’étouffer l’oiseau ou de lui donner une nourriture inadaptée.

Vous avez des doutes : demandez conseil avant d’agir. Un oisillon est rarement abandonné. Il est préférable de le laisser sur place. Même lorsqu’un bébé chouette quitte le nid, ses parents continuent à le nourrir. Reposez-le sur une branche, à 1 ou 2 mètres de hauteur, là où il a été trouvé et à l’abri des prédateurs (chats, chiens, renards...).

Isolez-le au calme. Placez l’oiseau dans un carton et dans une pièce calme et tempérée. Ne le mettez pas en cage. Il risque de se blesser davantage.

Préparation du carton : choisir un modèle adapté à la taille de l’oiseau (éviter un modèle trop grand où l’oiseau serait ballotté durant le transport). Percer quelques trous pour l’aération (éviter les ouvertures trop grandes) et placer du papier journal dans le fond. Bien refermer le carton et coller dessus une feuille mentionnant l’indication Oiseau vivant, Ne pas ouvrir, Manipuler avec précautions. Joindre au carton une feuille de renseignement (lieu, date et conditions de découverte de l’oiseau...).

L’urgence, c’est d’appeler !

Appelez ESPACE NATURE au 05 46 82 12 44. Vous obtiendrez de nombreux conseils et surtout il vous sera indiqué à qui confier l’oiseau que vous avez recueilli.

Le réseau Oiseaux blessés 17, créé en 1997 par le groupe LPO de Charente-Maritime, a pour rôle d’organiser le transport d’un oiseau en détresse. Ce réseau est constitué principalement de bénévoles qui agissent selon leur disponibilité. Sur demande de sites d’accueil temporaire, de Centres de Sauvegarde, de vétérinaires ou de leur entourage, ils transportent et rapatrient les oiseaux vers un site d’accueil provisoire ou un Centre de Sauvegarde, le plus rapidement possible.

Ce réseau est aidé par la société de transport 17 France Express, partenaire de la LPO, qui peut effectuer gracieusement deux transports journaliers, du lundi au vendredi, de La Rochelle, de Rochefort ou de Royan vers le Centre de soins agréé du Marais aux Oiseaux à Dolus d’Oléron.

Voici un petit diaporama résumant l’essentiel à savoir concernant le réseau "Oiseaux blessés" : PDF - 1.7 Mo

Les sites d’accueil temporaires :

Leur mission est de recueillir les oiseaux en détresse et de les acheminer au plus vite vers un Centre de Sauvegarde

Espace Nature (structure coordinatrice à contacter prioritairement)
Place Colbert
17300 Rochefort
Tél 05 46 82 12 44

AQUARIUM
Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle
Tél 05 46 34 00 00

Réserve naturelle de Lilleau des Niges
LPO Maison du Fier
17880 Les Portes en Ré
Tél 05 46 29 50 74

S.P.A. de SAINTES
Refuge Du Bois Rulaud
Route des Gautiers
17100 Saintes
Tél 05 46 93 47 65

Les centres de sauvegarde :

Le Marais aux Oiseaux
Centre de Sauvegarde UNCS
Les Grissotières
17550 Dolus d’Oléron
Tél 05 46 75 37 54

Charente Nature
Centre de Sauvegarde UNCS
Domaine de la Borde
16410 Torsac
Tél 05 45 24 06 65

Centre de Sauvegarde UNCS
54 rue du Gal De Gaulle
85580 St Denis du Payré
Tél 02 51 27 23 06

Les déplacements pour le transfert des oiseaux en centre de soins sont assurés par les bénévoles et par France express. Un grand merci à eux !

JPEG - 108 ko

Mis à jour le : jeudi 10 novembre 2016

Partagez :

LPO Charente-Maritime

Education

Actions naturalistes

Devenez Biodiv’acteur !

L’agenda nature

Agissez avec la LPO

Tous Biodiv'acteurs !

Tous Biodiv'acteurs !

Sortez nature

Sortez nature

Découvrez la faune sauvage

Découvrez la faune sauvage

Devenez bénévole

Devenez bénévole

Oiseaux en détresse

Oiseaux en détresse