Préservation des Laisses de mer

Projet 2014 - 2016 > Préservation des laisses de mer en Charente-Maritime

L’océan dépose perpétuellement sur le haut de plage des débris d’origine naturelle (algues, bois, cadavres d’animaux marins, capsules d’œuf de raie…) et malheureusement des macro déchets essentiellement plastiques… Ce sont les laisses de mer.

Les laisses de mer jouent un rôle écologique majeur au sein des écosystèmes littoraux avec la mise en place d’un réseau trophique complexe. En se décomposant, elles génèrent la vie et ce sont les oiseaux (Tournepierre à collier, Gravelot à collier interrompu…) qui se placent au sommet de cette chaîne alimentaire en se nourrissant des invertébrés décomposeurs.

Elles sont le lien fragile et éphémère entre l’océan et le littoral. Pour les plages de sable, elles contribuent à la protection des dunes en favorisant le développement de la dune embryonnaire. Avec la généralisation du nettoyage mécanique des plages, la biodiversité des hauts de plage est menacée et l’érosion s’accélère. Toutefois d’autres techniques de nettoyage ont vu le jour pour collecter de manière sélective les déchets d’origine humaine tout en conservant les éléments naturels.

Afin d’améliorer l’acceptation sociétale des laisses de mer par les citoyens et les collectivités gestionnaires des plages, la LPO Charente-Maritime allons développer des outils de communication et des actions de sensibilisation en 2014 et 2015 (exposition, conférence, animations, nettoyage de plage…).

Cette action est soutenue par la Fondation LISEA et des collectivités locales du littoral.

Découvrez la plaquette sur la laisse de mer en cliquant ici !

JPEG - 13.2 Mo

Mis à jour le : lundi 1er février 2016

Partagez :

LPO Charente-Maritime

Education

Actions naturalistes

Devenez Biodiv’acteur !

L’agenda nature

Agissez avec la LPO

Tous Biodiv'acteurs !

Tous Biodiv'acteurs !

Sortez nature

Sortez nature

Découvrez la faune sauvage

Découvrez la faune sauvage

Devenez bénévole

Devenez bénévole

Oiseaux en détresse

Oiseaux en détresse