Observatoire des Rapaces Nocturnes

Observatoire

Première phase du programme, 2013 a vu le lancement d’un observatoire des rapaces nocturnes à l’échelle régionale sur la base du protocole national (sur 3 départements).
Les espèces recherchées sont la Chevêche d’Athéna, la Chouette hulotte, l’Effraie des clochers, le Hibou moyen-duc, le Petit-duc scops et le Hibou des marais. Au cours des inventaires, l’Œdicnème criard et le Rossignol philomèle seront systématiquement notés.

Les prospections ont été réalisées sur les carrés centraux des cartes IGN, soit 25 km² (type observatoire rapaces diurnes) avec 25 points d’écoute distribués tous les km. Le nombre de carrés prospectés chaque année sera de l’ordre de 30% par département des 96 possibles. Ils seront sélectionnés de façon aléatoire chaque année en tenant compte des tirages effectués les années précédentes (tirage aléatoire sans remise), soit un total de 28 carrés par an au niveau régional.

JPEG - 285.8 ko

État d’avancement du programme

L’année 2013 a été la première phase du programme portant sur les 7 espèces de chouettes et hiboux présents dans la Région Poitou-Charentes. Basée exclusivement sur une phase d’inventaire, cette première année a eu pour objectif de recenser la présence de ces espèces sur une partie de 3 des 4 départements de Poitou-Charentes (Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne) ; la Charente intégrant le projet en 2014.

Mise en œuvre des outils de terrain :

Protocole :

Pour ce faire, un protocole spécifique aux recensements de ces espèces a été établi dès janvier 2013. Basé sur une réflexion nationale, ce protocole plurispécifique a été adapté aux 5 rapaces nocturnes les plus largement répartis en Poitou-Charentes, à savoir : la Chouette hulotte Strix aluco, le Hibou moyen-duc Asio otus, l’Effraie des clochers Tyto alba, la Chevêche d’Athéna Athene noctua et le Petit-duc scops Otus scops. Nous avons fait le choix de retirer le Grand-duc d’Europe Bubo bubo et le Hibou des marais Asio flammeus du protocole de recensement du fait qu’ils demeurent des nicheurs très localisés (Grand-duc d’Europe) ou occasionnels (Hibou des marais) en Poitou-Charentes.
Ce protocole a été élaboré par le Groupe Ornithologique des Deux Sèvres, structure coordinatrice technique du projet, en étroite collaboration avec les deux autres structures départementales (LPO Vienne – LPO Charente Maritime) et l’aide précieuse du Centre d’études biologiques de Chizé (CEBC-CNRS).

Ainsi, sur les 93 carrés centraux des mailles IGN présents en Poitou Charentes, il a été effectué en 2013 un recensement sur 20 d’entre eux. Ce sont donc 7 carrés en Charente-Maritime, 6 carrés en Deux-Sèvres et 7 en Vienne qui ont été sélectionnés de manière aléatoire, tout en tenant compte du nombre de carrés potentiels sur chacun des départements.

JPEG - 40.6 ko
Fiches, cartes de terrain :

Les fiches et cartes de terrain ont été réalisées en janvier 2013 suite à une réflexion commune des 3 coordinateurs départementaux concernés par cette 1e phase de recensement. Ainsi, les 25 points d’écoute par carré ont été préalablement disposés tous les kilomètres par le coordinateur régional. Ils ont ensuite été repositionnés sur les chemins et routes accessibles par les coordinateurs départementaux grâce à leur connaissance de terrain sur leur département respectif.

Guides de recueil de données et guide aide à l’identification :
Deux guides destinés aux prospecteurs (bénévoles lambda, bénévoles confirmés, et salariés) ont été réalisés dans le but d’homogénéiser la prise d’informations sur le terrain et d’aider à l’identification des principales vocalises des rapaces nocturnes.

Bandes sonores et calibration du son pour la repasse :
Cinq bandes sonores de 30 secondes chacune, correspondant aux 5 espèces recensées dans le cadre du protocole, ont été conçues. La puissance d’émission de ces repasses a été calibrée à l’aide d’un décibelmètre en se référant à plusieurs publications traitant de l’intensité sonore des vocalises de certains de ces rapaces.

Résultats

Efforts de prospection :

Ce sont 500 points d’écoute qui ont été réalisés en 2013 lors de deux passages distincts ; le premier a eu lieu du 15 février au 15 mars tandis que le second a été effectué du 15 mai au 15 juin. Ceci représente donc un total de 1000 points d’écoute de 8 minutes correspondant à une durée d’écoute effective d’approximativement 130 heures.

Ce sont à minima 20 observateurs différents qui ont participé à ces recensements, sachant que des binômes (bénévole novice/bénévole expérimenté et/ou bénévole novice/salarié) ont été constitués afin de former des prospecteurs lors du premier passage.

Des formations préalables aux phases de terrain ont par ailleurs été effectuées auprès des prospecteurs afin de les former et de les orienter dans le recueil d’informations.

En parallèle, un programme d’animation a été mené en 2014 et en 2015.
Pour la Charente-Maritime, 3 classes d’école primaires ont été concernées.
Pour en savoir plus cliquez ici !

PNG - 46.2 ko

Source : Poitou-Charente-Nature


Mis à jour le : mercredi 12 octobre 2016

Partagez :

LPO Charente-Maritime

Education

Actions naturalistes

Devenez Biodiv’acteur !

L’agenda nature

Agissez avec la LPO

Tous Biodiv'acteurs !

Tous Biodiv'acteurs !

Sortez nature

Sortez nature

Découvrez la faune sauvage

Découvrez la faune sauvage

Devenez bénévole

Devenez bénévole

Oiseaux en détresse

Oiseaux en détresse